Créer mon blog M'identifier

Devenir mÚre. N°2

Le 3 février 2016, 11:58 dans Humeurs 0

Ma vie a changé, et j'ai changé avec elle. 

 

je me souviens avoir fait trois test de grossesse avant d'ĂȘtre sĂ»re que tu sois bien lĂ . J'Ă©tais heureuse et ton pĂšre aussi, je crois mĂȘme que ton pĂšre ne rĂ©aliser pas; jusqu'Ă  l'Ă©chographie qui nous annonce que tu seras un petit garçons je ne voulais pas me laisser prendre trop a coeur la grossesse puis surtout quand on nous as annonçer que je devais me reposer car il y avait un risque d'hĂ©morragie, je prĂ©fĂ©rer me protĂ©ger. 

Mais je t'aimais dĂ©jĂ , je t'aimais comme si c'Ă©tais toi qui me rendais la vie, tu as changĂ© ta maman mon coeur tu ma fait naĂźtre avec toi; j'Ă©tais perdus, je n'Ă©tais rien, un semblant d'ĂȘtre humain fracturĂ©e mais j'arriver a tenir le coup quand mĂȘme dĂ©jĂ  pour papa et tonton et puis aussi parceque mamie as fait tout son possible pour nous donner la force de la vie et puis parce que tonton S, nous as donner une leçon de courage. 

Neuf mois durant je n'ai jamais autant été vivante et je me sentais forte, rien ne pouvais me faire fléchir j'avais une confiance en moi indétronable; je me faisais tellement confiance que je n'avais pris aucun cours d'accouchement rien seul mon instinct de mÚre.

Au bout de huit mois impossible d'attendre plus, je crois que nous avons forcer le destin mon coeur nous voulions tellement te rencontrer et te voilĂ ...

Devenir une mÚre. N°1

Le 3 février 2016, 10:01 dans Maternité 0

Tant que les parents vivent, on a l’impression d’ĂȘtre immortel. AprĂšs, plus jamais on ne sera un enfant, pour personne.

José Artur.

 

Le 19 Avril 2014 ( deux jours avant mon anniversaire), j'appris le dĂ©cĂ©s de ma mĂšre et mon petit frĂšre; quelques annĂ©es avant j'apprenais le suicide mon pĂšre c'Ă©tait la premiĂšre fois que j'enterrer quelqu'un, je ne l'avais jamais revus et je ne le reverrais jamais; comme a mon habitude je m'Ă©tais disputer avec ma mĂšre pour rien en tout cas aujourd'hui cela me paraĂźt n'ĂȘtre rien. Il n'ont pas souffert et c'est ce qui me tenais le plus a coeur a ce moment prĂ©cis.

Aujourd'hui, il ne me reste plus que mon grand frÚre car notre famille nous as fais comprendre que nous étions grand maintenant. Six mois aprÚs je t'attendais... 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=NTjJZZzuzEg